Un milliard de francs

Question : quelle est la hauteur d’un milliard de francs suisses en billets de mille francs superposés ?

Réponse : la hauteur du Jet d'eau a la même dimension qu'un milliard de francs suisses en coupures de mille francs suisses (140 mètres). Patrick Wehrli, PDC Plan-les-Ouates

* * *

La radio parle à tout vent de milliards encaissés, entassés ou payés en amendes ! Nous en perdons tous le sens de la mesure !

Une toute récente déclaration du Secrétaire général de l’OCDE nous apprenait, nous le citons :

« Nous avons atteint un point critique. Les inégalités dans les pays de l’OCDE n’ont jamais été aussi élevées depuis que nous les mesurons »,…

En ne s’attaquant pas au problème des inégalités, les gouvernements affaiblissent le tissu social dans leur pays et compromettent leur croissance économique à long terme » …

L’augmentation de la part des personnes travaillant à temps partiel, sous contrat à durée déterminée ou comme travailleur indépendant est un facteur important de l’accentuation des inégalités. Entre 1995 et 2013, plus de la moitié de tous les emplois créés dans les pays de l’OCDE relevaient de l’une de ces catégories.

L’effectivité des mécanismes de redistribution s’est amoindrie, dans de nombreux pays, au cours des dernières décennies... »

Au Trialogue, nous voyons une forte augmentation de consultants en grande précarité, sans logement, totalement démunis, en attente de prestations ou d’un renouvellement de permis.

Nous n’avons pas changé nos critères d’attribution d’une aide financière ; nous les avons même renforcées et force est de constater que notre fonds est de plus en plus sollicité.

En 18 ans d’existence du Trialogue, la pauvreté, voire l’extrême pauvreté, n’a cessé de croître à Genève. Les raisons en sont multiples, immigration, travail précaire, maladie psychiques liées aux conditions de travail, chômage…, mais ce qui est certain, c’est que la croissance de la pauvreté menace dangereusement la cohésion sociale et le réputé consensus suisse.

La précarité des conditions de travail va perdurer et les prestations sociales – du fait de l’augmentation des bénéficiaires - vont baisser à l’avenir. Il n’est pas nécessaire d’être devin pour le prédire.

Les pauvres se cachent, ont souvent honte, ont parfois peur de perdre leur peu de droits. Ils ne vont pas se révolter de si tôt, incapables qu’ils sont de se représenter qu’un milliard de nos francs entassés en billet de Frs 1'000.- représente la hauteur du jet d’eau.

Doris Gorgé, Présidente du Trialogue

www.guidechomage.ch         www.letrialogue.com